Ton visage ma lumière (90 sermons inédits) De Maurice Zundel

Titre : Ton visage ma lumière
Auteur : MAURICE ZUNDEL
512 pages
Voir la fiche amazon

Voilà un livre que je partage avec ma femme chaque matin, durant notre temps en couple, de prière, silence et lecture. Sermon après sermon il nous a enchantés et nourris, et il est bien fait pour ouvrir son âme à la contemplation et à l'amour de Dieu, de l'Église et des hommes. En voici le résumé donné par la Procure: Recueil de transcriptions de sermons de l'abbé M. Zundel, témoignant de ses réflexions sur l'homme en quête de Dieu, l'amour divin, la théologie morale et l'Église. Et voici la quatrième de couverture : Ce second recueil de sermons inédits de M. Zundel fait suite au premier, paru en 1987 sous le titre : Ta parole comme une source. Il en a l'originalité et les qualités, présentées déjà en ces termes dans l'Introduction de ce premier ouvrage :

«Les homélies de l'abbé Zundel, comme les autres prédications - conférences, récollections, retraites - n'étaient pas destinées à la publication. Elles ont toutes été improvisées, telle une méditation publique, et données sans notes, sauf dans le cas de longues citations. Publier lui semblait figer dans le passé une pensée qui se voulait avant tout prospective et en créativité continue. Il était avant tout soucieux de relation personnelle et donc homme de parole, jusque dans les silences.»

Le but de cet ouvrage en quelque sorte a posteriori, comme le sont les nombreux textes du même auteur publiés en livres, est de recréer, par la lecture cette fois, les conditions de cette relation privilégiée avec un homme de Dieu étonnamment moderne ; homme de Dieu qui sut être aussi, et combien, par la qualité de sa présence chrétienne au monde contemporain, l'homme des hommes.

On sait que Paul VI admirait grandement M. Zundel, qu'il invita en 1972 à prêcher la retraite annuelle au Vatican. De celle-ci, il convient de connaître les premiers mots, qui résument admirablement l'esprit sacerdotal et la démarche spirituelle de l'auteur : «Très aimé et Très Saint Père, le 17 février 1967, Votre Sainteté daignait me faire écrire pour m'inciter à étudier la problématique de notre temps et, éventuellement, à écrire à ce sujet. Il m'était facile d'obéir puisque, toute ma vie, j'ai cherché à être à l'écoute de mon temps. Mais il faut avouer qu'à l'époque où je reçus la lettre de la Secrétairerie d'État, les choses avaient bien changé. Je veux dire que cette problématique s'était terriblement compliquée, et elle est devenu encore plus difficile aujourd'hui. C'est une raison de plus de l'affronter puisque ce sont les hommes de notre temps qu'il s'agit d'évangéliser. Il faut donc les connaître et il faut essayer de voir par où il est possible de les atteindre.» Dans le détail ce livre se compose de quatre parties : Quel homme? Quel Dieu? Quelle morale? Quelle Église? Chaque partie se compose de chapitres regroupant quelques sermons. Chaque sermonfait2 à 4 pages, donc lues en 15mn, et quià chaque fois allument en nous l'amour de Dieu. La 1ère partie «Quel homme?» Dans cette partie, dans l'esprit que l'on retrouvera en Jean-Paul II, Zundel donne tout le relief de notre condition et valeur de notre vie sur terre, "je crois en l'homme". Ce qui est bien aussi avec Zundel, c'est qu'il part de faits vécus par lui, ou de personnes rencontrées, et donne toute la profondeur et le sens de ce vécu. De plus c'est un homme très bien informé des sciences et de ce qui se vit dans notre monde, qu'il ressitue en partant d'un passage de l'évangile du jour qu'il commente avec tous les enjeux et le sens. Cette partie est composée de 4 chapitres: « Se faire Homme» 12 sermons, « L'homme à la rencontre de Dieu» 10 sermons, « L'homme espérance de Dieu» 6 sermons, «Liberté-Libération » La 2ème partie «Quel Dieu ?» Dans cette partie il nous fait découvrir combien Dieu n'est qu'AMOUR, combien il nous attend dans sa fragilité et puissance qui n'est que d'amour humble, combien il souffre dans sa patience et le mal en ce monde, et ceci en Jésus jusqu'à lui le Père par l'Esprit saint. Il est en pleine phase avec un François Varillon, où Jésus Dieu s'agenouille aux pieds des hommes, avec un François d'Assise dans l'amour de la nature et de la pauvreté comme Dieu. Cette partie est composée de 4 chapitres: «La pauvreté de Dieu»4 sermons, «Dieu se livre à nous dans la fragilité de son Amour» 6 sermons, «Mort et résurrection» 3 sermons, «Le Mal et Dieu» 2 sermons. La 3ème partie« Quelle morale? » Dans cette partie il nous fait comprendre qu'il n'y a de morale vivable que par la mystique, c'est-à-dire dans une relation d'amour avec Jésus où nos actes sont une réponse à un amour personnel fou, et où comme Jésus il se concrétise par le même amour pour chaque homme rencontré dans nos quotidiens. Cette partie est composée de 4 chapitres: «Morale et Amour» 9 sermons, «Mariage et Procréation» 2 sermons, « Le corps» 3 sermons, « La Joie» 6 sermons. La 4ème partie« Quelle Église ?» Dans cette partie, pour lui commepour Jeanne d'Arc, l'Église c'est Jésus en son corps vivant par l'Esprit saint. C'est aussi l'âme du monde, sa présence dépasse les limites du catholique romain, elle vit par et en ses sacrements et le prêtre a une place inouïe et essentielle, mais les laïcs aussi. Il nous fait mieux voir l'Église vivante et l'aimer. Cela se termine par le sermon de ses 50 ans de sacerdoce, deux ansavant sa mort ou naissance au ciel, par ces deux beaux mots qui sont le résumé de sa vie: « Pardon et merci». Cette partie est composée de 5 chapitres: «L'Église» 3 sermons, «La Liturgie» 5 sermons, «L'eucharistie» 5 sermons, «L'Oecuménisme» 4 sermons, «Le Prêtre» 3 sermons. Soit en tout 90 sermons. C'est un livre précieux qui n'a pas vieilli, mais qui est d'une brûlante actualité. Il fait un bien fou car il met notre foi dans de bonnes bases, et recadre tout dans l'amour à vivre et qui nous attend pour l'éternité. Bonne lecture, Paul Mandonnaud

http%3A%2F%2Freflexions.mandonnaud.net%2Flivre-Ton-visage-ma-lumiere.php