Mystère de lumière 1 : Le Baptême au Jourdain

Luc 3,6
Jean s'adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l'eau ; mais il vient, celui qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de défaire la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l'Esprit Saint et dans le feu. Luc 3,21 Comme tout le peuple se faisait baptiser et que Jésus priait, après avoir été baptisé lui aussi, alors le ciel s'ouvrit. 22 L'Esprit Saint descendit sur Jésus, sous une apparence corporelle, comme une colombe. Du ciel une voix se fit entendre : « C'est toi mon Fils : moi, aujourd'hui, je t'ai engendré. » Mathieu 3,13 Alors Jésus, arrivant de Galilée, paraît sur les bords du Jourdain, et il vient à Jean pour se faire baptiser par lui. 14 Jean voulait l'en empêcher et disait : « C'est moi qui ai besoin de me faire baptiser par toi, et c'est toi qui viens à moi ! »15 Mais Jésus lui répondit : « Pour le moment, laisse-moi faire ; c'est de cette façon que nous devons accomplir parfaitement ce qui est juste. » Alors Jean le laisse faire. 16 Dès que Jésus fut baptisé, il sortit de l'eau ; voici que les cieux s'ouvrirent, et il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. 17 Et des cieux, une voix disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé ; en lui j'ai mis tout mon amour. » Marc 1,09 Or, à cette époque, Jésus vint de Nazareth, ville de Galilée, et se fit baptiser par Jean dans le Jourdain. 10 Au moment où il sortait de l'eau, Jésus vit le ciel se déchirer et l'Esprit descendre sur lui comme une colombe. 11 Du ciel une voix se fit entendre : « C'est toi mon Fils bien-aimé ; en toi j'ai mis tout mon amour. »12 Aussitôt l'Esprit pousse Jésus au désert. 13 Et dans le désert il resta quarante jours, tenté par Satan. Il vivait parmi les bêtes sauvages, et les anges le servaient. 14 Après l'arrestation de Jean Baptiste, Jésus partit pour la Galilée proclamer la Bonne Nouvelle de Dieu ; il disait : 15 « Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle. »

Lettre de St Paul 2 cor 5,21 Celui qui n'a pas connu le péché, Dieu l'a pour nous identifié au péché des hommes, afin que, grâce à lui, nous soyons identifiés à la justice de Dieu. Le Baptême au Jourdain est avant tout un mystère de lumière. En ce lieu, alors que le Christ descend dans les eaux du fleuve comme l'innocent qui se fait "péché" pour nous (cf. 2 Co 5, 21), les cieux s'ouvrent, la voix du Père le proclame son Fils bien-aimé (cf. Mt 3, 17 par), tandis que l'Esprit descend sur Lui pour l'investir de la mission qui l'attend.

 Jean Paul II

Jésus sent que sa mission approche, il a quitté son travail de menuisier et son village. Jésus chaque matin en se réveillant, portant toute la lourdeur de nos humanités et nous traçant un chemin vers sa perfection, démarre dans la foi, au plus intime de lui-même attiré par la présence (cachée à sa conscience) éternelle du Père en lui, puis par sa prière et sa lutte il retrouve toute l'intimité absolue avec son Père éternel comme pour nous dire : "Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie". Mais pas un jour, même bébé, où il ne rejoint son Père, mais pourquoi : pas un jour où il part de son humanité, pour pouvoir nous dire : "J'ai porté tes doutes et tes tentations, en rien je ne suis tombé. Si tu m'avais été fidèle, tu aurais fait le même chemin." Il est en écoute de Jean le prophète, et son Père au fond de son coeur le travaille. Il a compris qu'il doit sortir les hommes des impasses de leurs péchés, de leurs recherches de bonheur hors de Dieu, des pièges de l'ennemi des hommes, le démon. Aussi il pense qu'en entrant dans le baptême de Jean, non pour se convertir car il est droit avec son Père, mais pour prendre sur lui ce que les hommes viennent laver dans cette eau et partout où l'homme aspire au renouveau, il pourra combattre le péché en lui et le maître du péché, aussi il demande à Jean de le baptiser, ce que celui-ci ne comprend pas sur-le-champ mais exécute à sa demande. Le Père confirme Jésus dans sa mission et lui donne par son Esprit la force d'y entrer, et dit aux hommes qu'il EST son fils bien-aimé. Aussitôt Jésus, pour lutter contre Satan qu'il a voulu vaincre, part au désert jeûner et prier pour tous les hommes et nous montrer par les 3 exemples les pièges principaux du démon : travailler pour soi, paraître au lieu d'être et servir le maître actuel du monde au lieu de servir Dieu. À nous, avec Jésus, de rentrer dans ce combat et ce choix, en y étant solidaire des plus pauvres qui n'ont pas le temps ou les forces pour ces luttes, pour avec Jésus les aider à cette vraie libération qui leur permettra de vivre avec Dieu qu'ils recherchent plus que nous en tous instants de détresse. Paul.Mandonnaud

http%3A%2F%2Freflexions.mandonnaud.net%2Fmysteres-de-lumiere-bapteme-de-jesus.php