Liturgie du 12 février 2019

Changer de jour :

MARDI 12 FEVRIER 2019 de la 5 eme semaine du temps ordinaire

Marc 7,1-13
(en année impaire Genése 1,20 à 2,4a Ps 88)
(en année paire 1 Rois 8,22...30 Ps 83)

01 Les pharisiens et quelques scribes étaient venus de Jérusalem. Ils se réunissent autour de Jésus,
02 et voient quelques-uns de ses disciples prendre leur repas avec des mains impures, c'est-à-dire non lavées. -
03 Les pharisiens en effet, comme tous les Juifs, se lavent toujours soigneusement les mains avant de manger, fidèles à la tradition des anciens ;
04 et au retour du marché, ils ne mangent pas avant de s'être aspergés d'eau, et ils sont attachés encore par tradition à beaucoup d'autres pratiques : lavage de coupes, de cruches et de plats. -
05 Alors les pharisiens et les scribes demandent à Jésus : « Pourquoi tes disciples ne suivent-ils pas la tradition des anciens ? Ils prennent leurs repas sans s'être lavé les mains. »
06 Jésus leur répond : « Isaïe a fait une bonne prophétie sur vous, hypocrites, dans ce passage de l'Écriture :Ce peuple m'honore des lèvres,mais son coeur est loin de moi.
07 Il est inutile, le culte qu'ils me rendent ;les doctrines qu'ils enseignent ne sont que des préceptes humains.
08 Vous laissez de côté le commandement de Dieu pour vous attacher à la tradition des hommes. »
09 Il leur disait encore : « Vous rejetez bel et bien le commandement de Dieu pour observer votre tradition.
10 En effet, Moïse a dit : Honore ton père et ta mère. Et encore : Celui qui maudit son père ou sa mère sera mis à mort.
11 Et vous, vous dites : 'Supposons qu'un homme déclare à son père ou à sa mère : Les ressources qui m'auraient permis de t'aider sont corbane, c'est-à-dire offrande sacrée.'
12 Vous l'autorisez à ne plus rien faire pour son père ou sa mère,
13 et vous annulez la parole de Dieu par la tradition que vous transmettez. Et vous faites beaucoup de choses du même genre. »___marc.

Quand Dieu fit l'homme à son image, il le fit homme et femme pour qu'ils soient des êtres qui s'aiment comme dans la trinité ; mais on peut imaginer que Dieu a mis des millions d'années pour créer un être de chair dans lequel son fils Jésus puisse s'incarner et être encore amélioré par la résurrection. Pourquoi ne pas croire que le verbe de Dieu dans le Père était depuis toujours la composition de l'homme : un esprit qui conçoit, une volonté créative et aimante, une capacité à contempler et voir. En faisant l'homme à son image, dans sa dignité et ses capacités, Dieu nous donne une idée de lui et l'on peut croire que le verbe voulait des frères pour partager son bonheur et sa gloire, des êtres qui lui disent oui en toute liberté,Paul.

http%3A%2F%2Freflexions.mandonnaud.net%2Fliturgie-12-02-2019.php