Liturgie du 23 janvier 2019

Changer de jour :

mercredi 23 janvier 2019 Temps ordinaire, 2ème semaine

MARC 3,1-6
(en année impaire Hébreux 7,1....17 Ps 109)
(en année paire 1 samuel 17,32-33.37.40-51 Ps 143)

1. Jésus entra de nouveau dans la synagogue. Il s'y trouvait un homme qui avait la main sèche.
2. Ils observaient Jésus, pour voir s'il le guérirait le jour du sabbat: c'était afin de pouvoir l'accuser.
3. Et Jésus dit à l'homme qui avait la main sèche: Lève-toi, là au milieu.
4. Puis il leur dit: Est-il permis, le jour du sabbat, de faire du bien ou de faire du mal, de sauver une personne ou de la tuer? Mais ils gardèrent le silence.
5. Alors, promenant ses regards sur eux avec indignation, et en même temps affligé de l'endurcissement de leur cœur, il dit à l'homme: Étends ta main. Il l'étendit, et sa main fut guérie.
6. Les pharisiens sortirent, et aussitôt ils se consultèrent avec les hérodiens sur les moyens de le faire périr.__Marc. 

Jésus "cherche la bagarre". Il ne veut pas accepter que, pour des questions de pouvoir et de rigidité, on fasse passer la loi humaine avant la charité. Les institutions n'ont pas à être rigides au détriment du bien qu'on peut faire. La conscience doit passer avant les lois de la société, mais par pour les pharisiens dont leur emploi est ébranlé. Ils ne peuvent le tolérer malgré les arguments de Jésus et de leur conscience, ils se buttent et, du coup, au lieu d'être dans la mouvance de l'amour, ils entrent dans la haine et veulent le supprimer. Pour éliminer un problème de conscience, ils s'éloignent du seul homme qui aurait offert leur acte à Dieu, Jésus, le grand prêtre selon le sacerdoce de Melchisédech.Paul.

http%3A%2F%2Freflexions.mandonnaud.net%2Fliturgie_index.php