Pourquoi donc être chrétien ?

Titre : Pourquoi donc être chrétien
Auteur : Timothy Radcliffe
298 pages
Voir la fiche amazon

Je vaisvous présenter aujourd'hui un livre de Timothy Radcliffe,dominicain et ancien maître de l' ordre des dominicains, et d'origine Anglaise vivany à Oxford, Ce livre, paru en 2005, a pour titre "Pourquoi donc être chrétien ?". Ila été traduitde l'anglais parDominique Barrios Delgadoet compte298 pages, pleines de foi et de ferveur.

Il nous aideà nous reconstruire dans l'espérance,à vivre dans la joie dès maintenant ence temps de carême oùnous devons "parfumer"notre tête d'espérance et de bonheur.

Il répondà la question :qu'apporte vraiment le christianisme aux hommes d'aujourd'hui, dans leur manière d'envisager l'existence humaine et de vivre ?

Timothy Radcliffe passe en revue un certain nombre de domaines où les chrétiens devraient "faire la différence", c'est-à-dire garder une certaine distance par rapport à la culture dominante et y inscrire quelque chose d'original. C'est notamment en orientant leur regard et leur vie vers le mystère du Dieu vivant et en faisant de l'Eglise un lieu de liberté, de courage, de joie et d'ésperance que les chrétiens témoigneront au mieux de l'originalité et de l'actualité de leur religion.

Onze chapitres portant sur :

-l'espérance et sa manifestation dans la vie du chrétien.

- la liberté comme apprentissage de la spontanéité.

- la joie et son effet apaisant.

- le courage, présenté comme la vertu dont l'Eglise a le plus besoin.

- le corps et la sexualité.

- la recherche de la vérité.

- l'échange et le dialogue.

- l'unité et la communion entre les hommes.

- l'invitation à être à l'aise,à être " chez soi" en ce monde.

-la gestions des divisions et des conflits.

-le repos en Dieu comme promesse.

1er chapitre : "Que j'éveille l'aurore".

Il veut nous redonner espoir encette période de baisse de la foi et de ses pratiques.Auxpires momentsde sa vie, quelques heures avant sa mort et la fuite des apôtres,Jésusdonnedes parolesà Jean. Il construit sonEglise et nous donne sa vie par l'eucharistie. De même,vers l'an 90 où les chrétiens sont persécutés parRome, les apôtre écrivent les quatre évangiles qui vont sauver l'Eglise.De même aujourd'hui,des signesd'un renouveau chrétien sont là, il en donne des exemples qui nouspoussent à l'espérance.

2ème chapitre ; "Apprendre la spontanéité".

Oui, Dieupréfère que nous soyons libres plutôt que soumisaux commandements :libres d'aimer,libres d'êtreà l'écoute et solidaires de nos frères,libres dans la spontanéité de nos générosités, libres denous donner commeJésus, quelques soient les événements et leurs enfermements.

3èeme chapitre : "Une mer paisible".

Il faut découvrir le bonheur que Dieu a dece que nous soyons, quelque soit notre état. Considérant ce que nous sommes, il veutnous porterà la joie etau bonheur. Il nous fait comprendre que l'inverse de la joie est l'indifférence. La compassion et la souffrance ne sont pas incompatibles avec la joie, comme lui même le vit en Jésus, vivant heureux, souffrantde compassion, passant par la mortet, ressuscité, nous invitant à partager sa gloire.

4ème chapitre : "N'ayez pas peur".

Ce chapitretraite du courage,le courage d'annoncer la vérité. Car, àl'inverse, la peurnous paralyse etnous pousse à l'égoïsme.Jésus doit être lucide des risques et entreprenant même devant notre mort possible.Jésus ressuscite les signes de son courageface àses plaieset àsa mort,des souffrances qui précèderontla vie éternelle. Montrons nous auusiles signes de notre courage pour Dieu.

5ème chapitre : "le corps électrique".

Jésus nous donne son corps en nourriture, c'est dire combien il a en estime notre nature corporelle et combien il veut se servir de notre corps pour nous donner sa vie divine. AvecSt Paul, il nous dit que même l'acte sexuel, don d'amourà l'autre par le corps, est le signe de son amour de l'Eglise. N'ayons pas peur des sentiments et des expressions corporelles car notre religion estainsi incarnée et se veut amour qui se donne.

6ème chapitre : "La communauté de la vérité".

Il développele principe que prétendre qu'on possède la vérité suscite la violence et l'intolérence. Par contre, croire qu'ensemble,nous pouvons parvenir à la vérité peut réconcilier les différences. L'Eglise croit en la raison dans la recherche de la vérité. Il faut également être reconnaissant à Dieu pour la vie, car le remercier permet d'avoir une pensée juste et de recevoir la foi. Etre en prière ouen contemplation,c'est être dans le présent, c'est savoir regarder et accueillir les autres, tous les autres.

7ème chapitre : "Je suis parce que nous sommes".

Il nous dit que l'Eglise est le lieu où nous apprenons à échanger, à entrer en dialogue dansnos paroisses,dans nos familles et nos communautés. Ces échangesnous aident à dire "nous" parce que nous avons appris à dire"je" et vice-versa. Epanouir notre personnalité par l'échange et nonaffirmer notre individualité par la possession.

8ème chapitre : "Citoyens du royaume".

L'Eglise est le signe et le moyen de l'unité de tous les hommes si elle saitêtre ouverte et àl'écoute de tous.Mais, en ce siècle,une"contre-trinité" est servie par les hommes sans critique et avec servilité, c'estl'entretien d'un désir sans limites, l'absolutisation du droit à la propriété privée età l'argent. Cesvaleurs divinisées détruisent ceux qui s'y soumettent et annéantissent unemultitude d'hommes écrasée par les injustices.

9ème chapitre : "Choc radical".

A la suite duconcile, les catholiques des deux bords ont étébousculés dans leurs repères suiteà tous les changements liturgiques et d'organisation, tantceux du "royaume" ouvert vers l'extérieurque ceux de la "communion", attachésqu'ils étaient aux traditions de l'Eglise. Ceci dans un mondeen plein doute et bouleversé vers lequel leconcile voulait s'ouvrir.

10ème chapitre : "Du temps pour les pandas".

Les pandas sont tacitures et agressifs entre eux, d'oùla difficultépour eux d'avoir une progéniture. Il en est de même pour leschrétiens actuels detendances différentes. D'où la nécessitéde créer des lieux de dialogue etde compréhensionavec desdirigeantspour refaire vivre la charité.

11ème chapitre : "Sans le jour du Seigneur nous ne pouvons vivre".

Il analyse que nous sommes passés d'un monde productiviste(qui avait le culte du travail et la nécessitée du reposdominical) à une civilisation du spectacle et du jeu où nous ne sommesplus que spectateurs. D'où l'importancedu rassemblement du dimanche où nous sommes acteurs,en attente de notrevéritable demeure et espace de fêteque sera leciel.

Nous voyons quece livre est stimulant et exigeant. Il nous éclaire sur notre vie et trace un chemin d'espérance pour être chrétien au XXI ème siècle.

Je vousen rappelle le titre "Pourquoi donc être chrétien" de Timothy Radcliffe,Editions duCerfVolant, prix : 20€, en librairie.

http%3A%2F%2Freflexions.mandonnaud.net%2Flivre-Pourquoi-donc-etre-chretien.php